Le test du casque Audez'e LCD-X

Le test du casque Audez'e LCD-X

Les casques Audez'e, prononcer Audissey, s'affirment de plus en plus sur le marché très très fermé des casques haut de gamme.

 

Phase 1 : la firme Californienne s'est tout d'abord fait connaître avec le LCD-2 qui a obtenu la récompense ultime du magazine 6moons. Le LCD-2 a la particularité d'utiliser une large membrane plane orthodynamique. 99% des casques du marché sont pourvus de mini haut-parleurs électrodynamiques beaucoup plus faciles à fabriquer et dont le prix de revient est notamment plus faible. L'écoute d'un LCD-2, c'était donc avant tout une écoute foncièrement différente ainsi qu'une fabrication hors pair utilisant des matériaux nobles. En lançant le LCD-2, Audez'e a clairement fait un pied de nez aux acteurs majeurs du secteur !!!

 

Phase 2 : Audez'e emploie des moyens importants pour développer un nouveau casque ortho aux performances encore plus poussées. Le LCD-3, lancé en 2011 a apporté aux clients une écoute plus neutre, une bande passante plus étendue dans le grave et l'aigu ainsi qu'une image sonore plus large. Le succès ne s'est pas fait attendre et il a été rapidement considéré par les spécialistes et par beaucoup de consommateurs comme étant le meilleur casque au monde.

 

Phase 3 : Alex Rosson, le patron d'Audeze,  ne s'arrête pour autant dans sa quête de l'absolu. Il dote sa société de moyens de recherches encore plus importants et développe une nouvelle techno nommée Fazor. C'est maintenant le troisième étage de la fusée qui se détache.

 

Deux nouveaux casques embarquant cette technologie sont lancés cet automne, le LCD-X ainsi que le LCD-XC, ce dernier ayant la particularité d'être clos. Ces deux références sont proposées à respectivement 1699 € et 1799 €. Ils viennent donc se placer ainsi tout près du prix du LCD3 qui reste à 1945 €. Le LCD-2 quant à lui est une valeur sure à moins de 1000 €.

 

Nous testons aujourd'hui le LCD-X, casque orthodynamique ouvert.

 

Les conditions du test



L'Audeze LCD-X a été testé sur l'ampli-casque Bakoon HPA-21 ; nous l'avons directement comparé à à notre référence actuelle : l'Audeze LCD-3.

 

Pour rappel, le HPA-21 est un ampli casque sur batterie. C'est aussi le meilleur ampli casque de la planète. Il dispose d'une puissance d'un watt et enfonce littéralement tous les produits concurrents. Il utilise un circuit unique, nommé SATRI. L'utilisation de cet appareil apporte à chaque fois que nous avons l'occasion de le faire, un très grand plaisir d'écoute.

Nous encourageons tous les amateurs qui sont déjà pourvus d'un très bon casque à faire l'acquisition d'un HPA-21.

Il transformera littéralement votre écoute et fait preuve d'un talent exceptionnel sous un encombrement réduit et une présentation sobre.

 

Autre point important, l'écoute a été réalisée avec des câbles OCC cryonisés, réalisés par  nos soins. Les casques Audeze sont fournis avec des câbles d'origine, le LCD-X ne fait pas exception à la règle.

Cependant, nous pensons qu'il est souhaitable de remplacer ces câbles très moyens d'un point de vue de l'écoute, qui ont notamment pour défaut de typer l'écoute dans le médium.

Dans la mesure où, tous les casques de la marque sont équipés de mini-xlrs, vous pourrez réaliser facilement cette évolution. N'hésitez pas un seul instant.

 

L'ecoute du casque Audez'e LCD-X

 

En préambule, sachez que l'écoute de ces deux casques Audeze s'avère d'un très haut niveau. Les impressions relevées au cours de cette écoute sont donc à relativiser...

 

 Léo Ferré, Avec le temps, plage 1, La vie d'artiste.

Chanson française. Album mythique. Le piano est une merveille avec ces deux casques. On constate un peu plus de corps avec le 3. Sur le X, la voix de Léo est mieux centrée ; ce qui est remarquable ici c'est que la voix est absolument magique, comme Ferré savait si bien le faire sur scène : il chuchote presque au debut de la chanson et l'on perçoit tout, absolument tout. On imagine volontiers ses lèvres bouger. Merci Léo pour cette magnifique chanson. C'est extra !!!

 

A mirror to Machaut, Samuel Blaser, plage 2, Douce dame jolie

Jazz. On écoute ici un très bel enregistrement de contrebasse. Ce test permettra d'évaluer le comportement du nouveau casque dans le bas médium. On obtient ici une meilleure définition sur le LCD-X, plus de lumière, d'ouverture. Le LCD-3 parait un peu voilé, un peu cotonneux à coté. Sur ce test, le X prend nettement l'avantage.

 

  Paul Motian, On Broadway, plage 4, I see your face before

Jazz. Album à écouter de bout en bout pour vous détendre après une bonne journée de travail. Matière, timbres, aération, détails, spectre large, tout y est. L'écoute comparative des deux casques révèle un piano plus dynamique sur LCD-X et une écoute plus transparente. Les notes aigues ont plus d'éclat, c'est certain ; elles sont cependant dépourvues de toute brillance artificielle. Le LCD-3 est un peu plus doux et  moins détaillé sur cette plage. Avec le LCD-X vous êtes sur scène à coté des musiciens, quant au LCD-3, vous êtes assis dans la meilleure loge...

 

Emmanuelle Bertrand, Le violoncelle parle.

Classique. Comme sur le Paul Motian, on a vraiment l'impression d'être au premier rang avec l'Audez'e LCD-X et comme au concert on perçoit nettement l'acoustique de la salle. Avec le LCD-3 la restitution est un plus feutrée, un peu moins ouverte.

 

 Waldteufel, Skaters Waltz, Op. 183, Herbert von Karajan & The Philharmonia Orchestra 

Classique. Une oeuvre de saison ou presque. Le morceau a été composée en 1882 et inspiré par le  cercle des patineurs du Bois de Boulogne à Paris. Egalement à deux pas de notre showroom existait la fameuse piscine Molitor qui se transformait en patinoire l'hiver et inaugurée en 1929 par Johnny Weissmuller, Tarzan !!! On retrouvera la piscine dans le film "L'Histoire de Pi", Pi pour piscine Molitor...

Le bâtiment a connu une fin de vie difficile et à été récemment détruit.

L'impression ressentie pendant les premières secondes est tout à fait étonnante : les cors disposés sur la droite, sont plus aérien sur l'Audeze LCD-X et les couleurs de l'instrument sont plus tangibles. Les violons se montrent également plus présents et légers à la fois. Enfin, ce morceau a été numérisé à partir d'un vinyle :  c'est clairement plus net, plus évident avec ce dernier. Un point de plus pour le LCD-X

 

Théodore Dubois, Orchestre Poitou-Charentes, plage 1 

Classique. L'écoute de cette seconde masse orchestrale permettra d'évaluer l'ampleur de l'image stéréo. Eh bien ! A nouveau le duel tourne en faveur du LCD-X qui donne une image plus large et aérée.



 Hagen Quartet, Beethoven, String Quartet in E Minor dit "Rasumowsky", Allegro 

Classique. Avec ce quator à cordes, force est de constater que l'écoute est plus juste avec le X. Les timbres des instruments à cordes sont restitués à beaucoup de réalisme et la transparence est à nouveau au rendez vous. Le LCD-X fait donc une nouvelle fois la différence et nous apporte beaucoup de plaisir.

 

Bach : Sonates & Partitas, Amandine Beyer, Partita bwv 1002

Classique. On n'avait jamais eu l'occasion d'entendre le grain du violon de façon aussi nette. L'écoute semble plus lissée, plus plate avec un LCD-3.



 Donizetti, Lucia di Lamermoor, Callas, Di Stefano, Karajan

Classique. Cet enregistrement bien qu'enregistré en mono est absolument extraordinaire quand on l'écoute sur une bonne paire d'enceintes. L'image sonore avec tous les casques se formant dans le crâne, on comprendra que sur cet enregistrement précis, on est franchement moins à l'aise ici...Il n'empêche que dans ces conditions, le LCD-X fait mieux que son ainé et propose une écoute plus en relief. Bravo.  



 Serge Gainsbourg, L'Homme à la tête de choux, plage 3, Marilou Reggae

Chanson française. Dans l'intro, la bande passante est plus large sur les guitare, piano electrique et percussions. Avec le X, on perçoit très bien la voix de Gainsbourg dans un espace qui est le studio d'enregistrement. Le 3 aura tendance à simplifier légèrement le message sonore sur ce point et délivre un son un peu plus rond, moins articulé sur la basse. Tout est dans les nuances cependant le X paraît sur cette plage plus vivant que son ainé.  

 The XX, Jamie xx Edits, plage 2, Reconsider

Alternatif. Très  rapidement on perçoit que le X dispose d'une image sonore plus enveloppante. On constate également un niveau dans le grave à la fois plus important et mieux maitrisé. Enfin les attaques sont plus franches. Le X semble donc plus dynamique. Ca commence à faire beaucoup de X tout cela !!!

 

 Calogero, Calog3Ro, plage 3, Face à la mer.

Chanson française. On monte le son très très fort, de manière à vraiment tester les casques dans des conditions extrêmes. La voix de Passi paraît un peu plus métallique avec le LCD-3. Avec le X, l'ensemble est plus cohérent, moins caricatural, plus homogène sur la voix les guitares électriques et la basse.

 

Yeah Yeah Yeahs, Show your bones, plage 1, Gold lion

Rock. Quel poids impressionnant sur la batterie, c'est absolument remarquable. On perçoit également  la réverbe de façon très marquée. La voix de la chanteuse Karen O est plus lumineuse, notamment sur les fins de note.

 

Kavinsky, Outrun, plage 8, Nightcall 

Electro. On terminera ce review avec la bo du film Drive. Le X révèle plus de détails sur l'intro dans la cabine téléphonique. Enfin la batterie disco est en béton sur le LCD-X, on la trouve un peu moins solide sur le 3.

 

Synthèse de l'écoute de l'Audeze LCD-X

 

Le X marquera  une franche évolution dans l'histoire de la marque car ce nouveau casque dispose d'une sensibilité un peu plus élevée que son ainé, ce qui le rend implicitement plus facile à driver et lui donne ce côté plus vivant.


Il offre également une image sonore plus large et plus 3D. L'écoute est également plus ouverte dans le haut-médium et plus détaillée ce qui attirera la convoitise des HD800istes, et il descend encore mieux dans le bas du spectre que le LCD-3, offrant encore plus de corps et d'articulation à la fois.


Pour coiffer le tout, la qualité des timbres a été encore améliorée ainsi que la transparence sonore. L'impression du direct est donc omniprésente. 

 

Il faudra cependant l'associer aux meilleures électroniques du marché et le Bakoon HPA-21 est absolument incontournable, si l'on souhaite en tirer toute la quintessence. Le plaisir d'écoute sera alors palpable et l'écoute s'avère absolument magique sur certains morceaux. Franchement, on resterait des heures à l'écouter...


Le LCD-3 avait été testé en septembre 2012 et depuis vous êtes nombreux à l'avoir adopté. Pour les plus réticents d'entre vous, il manquait un petit truc, un supplément d'âme qu'apporte ce nouveau casque Audeze. C''est donc maintenant chose faite.    

 

De notre côté, vous l'avez compris, il est bien difficile de vous cacher qu'on adore le X !!!

 

Le LCD-X est bien sûr en démonstration permanente au showroom et si vous avez un projet d'achat  sérieux, on vous invite à l'écouter.

 

N'oubliez pas de prendre rendez vous au 01 84 19 43 88.

Produits liés

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.

Nos marques

Nous contacter

Téléphone :
01 84 19 43 88
(appel non surtaxé)

Réseaux sociaux :
Google+, Facebook

Notre adresse

Renaissens
120, rue de Paris
92100 Boulogne
France

Consultez le plan d'accès

plan d'accès

Nos horaires

Service clients :
du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30

 

Showroom :
du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 20h

Notre showroom

Découvrez notre showroom

Des conseils personnalisés, commander / retirer vos produits sans payer de frais de port : découvrez notre showroom