Categories

  • nos conseils
  • a votre service depuis 2002

Le test des Kef LSX et Dali Callisto 2 C, 2 paires d'enceintes actives sans fil

Le test des Kef LSX et Dali Callisto 2 C,  2 paires d'enceintes actives sans fil

Les enceintes hi-fi ont toujours été passives contrairement à la plupart des enceintes de studio qui elles, sont actives. Ces deux configurations ont largement été décrites en 2016 dans notre banc d'essai consacré aux ATC SCM19A . Depuis, les nouvelles technos aidant, on commence à voir fleurir des enceintes actives sans fil.

 

 

C'est l'objet de ce banc d'essai consacré à deux enceintes sorties récemment. D'une part la Kef LSX, qui est de petite taille, possède un look bien sympathique et qui équipée sur sa face arrière de toutes les entrées possibles. 


 

D'autre part, la Dali Callisto 2 C  qui est destinée à des pièces plus grandes et qui fonctionne avec avec un hub. Le Sound Hub est un boîtier de petit format, vendu séparément et sur lequel vous pourrez connecter toutes vos sources. On y trouve aussi bien des entrées numériques que des entrées analogiques. Ce produit fait également office de préampli, il est muni d'un afficheur du plus bel effet et est fourni avec une télécommande également dotée de son propre afficheur.

 

 

 sans fil ? Vous avez dit sans fil ?

 

Eh bien oui, il est possible d'écouter une paire d'enceintes et à fortiori de sonoriser un appartement, une maison, sans voir traîner les sempiternels câbles ni de pratiquer des saignées dans les murs !!!

 

Comment remplace-t-on les câbles ? 

 

La communication entre les éléments s'opère dorénavant en wifi. C'est vrai pour nos deux produits. 

 

Comment accède-t-on à la musique ? 

 

Les deux enceintes sont pilotées par des applications à télécharger sur vos smartphones et tablettes. D'un côté la LSX pilotée par l'appli Kef Stream. De l'autre côté, chez Dali, on trouvera  l'application Bluos, qui permet de gérer non seulement ces nouvelles enceintes Dali mais encore tous les produits de la gamme Bluesound (cf notre article récent sur le Node 2i). 

 

On pourra sélectionner la musique de son choix qu'elle soit stockée chez vous sur votre smartphone, pc, mac, ou bien encore sur une clé usb ou un disque réseau. On pourra aussi lire des fichiers audio stockés à distance, c'est ce qu'on appelle le streaming. Les services musicaux utilisent ce mode de lecture; on dit dans ce cas que les fichiers audios sont lus "au fil de l'eau". 

 

Quel est l'intérêt d'accéder à des services musicaux ?

 

On stocke rarement chez soi plus de 200 albums, on n'a donc pas toutes les oeuvres souhaitées en  permanence sous la main. Le service musical est là pour combler cette lacune. Vous avez envie d'entendre tous les albums de Pinkfloyd ou des Stones, Malher, Brel, Coltrane, les Pixies, le dernier Rihanna ou bien les charts anglais ?


Pas de souci, les services musicaux vous permettent d'écouter tout ce que vous souhaitez pour un budget qui démarre à  9 € / mois / service.

 

Peut on aussi lire des vidéos ?

 

Absolument. On peut lire des vidéos sur un smartphone et diffuser le son sur les enceintes grâce au protocole bluetooth.

 

Et Airplay, dans tout cela ?

 

Nos deux modèles sélectionnés sont compatibles avec Airplay 2. Cette norme est, à peu de choses près, équivalente au wifi. Elle n'existe que chez Apple.

 

La qualité sonore est elle vraiment au rendez-vous  ?

    

Le wifi nous a permis de réaliser depuis huit ans, des milliers de démonstrations à partir de services musicaux comme Qobuz, Deezer ou Spotify. La plupart des clients ont toujours été étonnés du résultat avec une chaîne hi-fi conventionnelle, c'est à dire avec des enceintes conventionnelles, reliées par des câbles à un amplificateur stéréo.

 

Et les enceintes sans fil ?

 

La plupart des enceintes sans fil du marché restent médiocres. En revanche, celles que nous avons sélectionnées depuis quelques années sont d'un niveau correct et puis elles sont pratiques, on pourra les déplacer facilement. Elle n'ont cependant jamais eu, selon nous, vocation à  remplacer une vraie chaîne hi-fi, digne de ce nom. 

Mais alors, qu'est ce qui a changé aujourd'hui ?

 

On attendait, depuis l'apparition du sans fil, un vrai changement dans les habitudes de consommation. Si la musique en ligne fonctionne bien depuis pas mal d'années, encore fallait-il avoir des produits à la hauteur...Les marques Kef et Dali ont investi beaucoup d'argent dans des programmes de recherche. Aujourd'hui elles proposent enfin des enceintes très qualitatives, c'est ce que nous allons découvrir lors de cette écoute. 

 

 

   

Les conditions du test

 

Pas la peine d'insérer la photo de l'ampli utilisé, du DAC ou bien des câbles, ici tout est intégré dans les enceintes, y compris le récepteur wifi. Il suffira de connecter chaque enceinte sur une prise secteur. Il faut bien un peu de courant pour faire fonctionner leurs électroniques et faire bouger les haut-parleurs !

 

On pourra, si on souhaite améliorer la restitution remplacer les câbles secteur d'origine par des modèles blindés.

 

 

 

C'est ce que nous avons fait avec les enceintes Dali et nous avons fait appel au dernier né de la marque Atlas : l'Eos DD. Ce nouveau câble vient se placer dans notre offre entre le Supra Lorad et l'Eos 4DD. Il utilise la technologie Dual Drain - un deuxième drain a été ajouté afin mieux évacuer et plus rapidement toute forme de pollution électro-magnétique - ainsi qu'un blindage hybride en carbone : c'est une nouveauté chez Atlas. Il vous en coutera 169 € pour un câble de 1 m de long. Il sera bien sûr disponible dans d'autres longueurs. 

 

Côté LSX, les connecteurs sont de type C5 - en forme de trèfle - bien rares sur le marché. Kef a choisi ces connecteurs parce qu'ils sont de petite taille. Comme on aime bien chez Renaissens optimiser l'écoute des produits, nous avons placé un adaptateur C5-IEC sur l'enceinte, ce qui nous a permis d'utiliser les fameux câbles EOS DD, comme sur les enceintes Dali. On gagne alors en qualité de timbres, en diversité et en densité. L'image sonore s'améliore aussi, elle devient notamment plus profonde. Le grave est plus ferme aussi et l'aigu devient plus doux...     

 

Toujours sur la Kef LSX, les ingénieurs de la marque ont souhaité conserver la possibilité de connecter les deux enceintes entre elles, par système fillaire. Là ou le câble Ethernet était indispensable au fonctionnement de la Kef LS50 Wireless, il est devenu optionnel sur la LSX.

 

L'écoute s'avère déjà très bonne dans cette configuration qui sera utilisée par la plupart d'entre vous. Ce câble offre tout de même un confort additionnel, nous en avons donc profité. On pourra aussi remplacer ce dernier par un câble Ethernet de bien meilleure qualité.

 

Les résultats s'avèrent instantanément meilleurs avec un Audioquest Cinnamon sorti de son emballage. Il faudra cependant rôder non stop votre câble pendant 72 heures afin d'en tirer le potentiel maximum.

 

Dans ces conditions et seulement dans ces condtions, l'écoute s'améliore sur beaucoup de points, notamment sur la bande passante subjective, le timing et les timbres. Le rôdage toujours le rôdage, que vos câbles soient numériques ou analogiques !         

 

Les extraits musicaux ont été sélectionnés à partir du service que l'on utilise quotidiennement : Qobuz. Pour cet article, nos choix se sont plutôt portés sur des morceaux relatifs au cinéma. Dans la mesure où vous êtes déjà abonné à ce service musical, vous pourrez dorénavant accéder directement sur notre playlist en cliquant ici.

 

Kef propose en natif l'intégration des services musicaux Tidal et Spotify, il n'en va pas de même pour Qobuz. Il semble que la balle soit plutôt du côté de Qobuz aujourd'hui afin qu'on nous propose un service vraiment compatible DLNA. Aujourd'hui, on pourra facilement contourner cette difficulté en téléchargeant l'application MConnect qui est gratuite.

 

Enfin, gardez en mémoire qu'il ne s'agit pas ici d'un banc d'essai comparatif, nos deux enceintes se situant dans des budgets sensiblement différents.  

 

Place à l'écoute.... 

   

 

L'écoute des enceintes Kef LSX et Dali Callisto 2C 

  

The Cinematic Orchestra, To believe, A cage bird

Electro. Le terme « electro » ou musique électronique n'existerait pas sans l'invention du synthétiseur et des premiers instruments électroniques créés vers la fin des années 60. The Cinematic Orchestra est un groupe anglais né en 1999 sous l'impulsion de Jason Swinscoe. Dans les années 90, il avait ouvert un club où l'on projetait des films. Les DJ et musiciens présents se devaient de refaire la bande originale d'un film, "tricotants" des dialogues et autres sons de la vraie B.O. On comprend mieux le nom du groupe. 

 

 

D'emblée on est surpris par le relief de l'image stéréo. Est ce possible que deux enceintes restituent simultanément des sons qui proviennent de plusieurs plans, avant et arrière ? Affirmatif, c'est possible dans la mesure où les haut-parleurs d'une même enceinte sont bien calés les uns par rapport aux autres et que l'on a prévu de l'espace entre les enceintes et le mur arrière.  

 

Si l'on s'intéresse un temps soit peu peu à la haute-fidélité, le jour où l'on a la chance d'entendre ce phénomène pour la première fois, on en reste baba....

 

Les effets sur cette plage sont multiples et l'on peut précisément situer dans l'espace chaque son qui est joué. Aussi bien en profondeur que d'un point de vue latéral. C'est l'énorme avantage du haut-parleur coaxial car l'aigu et le grave-médium partagent ici le même axe. Quand ce montage est bien mis en oeuvre, croyez nous, c'est magique. 

 

Le meilleur casque du monde peut il rivaliser à cet égard avec une paire d'enceinte stéréo ? La réponse est négative. Le casque restitue une image artificielle centrée sur le crâne. Il ne pourra jamais restituer une image stéréo devant vous, comme c'est le cas au spectacle ou bien dans la vie de tous les jours. 

 

Après tout, on demande à une bonne enceinte de restituer les sons avec du relief, tels qu'on les entend dans la vraie vie. Certains sons peuvent sembler très lointains tandis que d'autres sont proches voir très proches. Situer un son dans l'espace, déterminer sa position exacte en hauteur, en profondeur et en largeur s'apprend dès notre plus jeune âge...Ce n'est pas pour autant facile à restituer avec toutes les enceintes du marché !

 

Avec les Callisto, le bas médium ainsi que les graves sont plus étoffés. L'image sonore est encore plus ample et l'ont se sent comme immergés dans la musique. La présence du rappeur Roots Manuva est aussi plus significative. N'oubliez pas que nous disposons d'un auditorium de grande taille (> 40 m²) qui sied mieux aux enceintes plus volumineuses. 

 

Bravo !

 

 

 

 

 

 

 

 

John Williams, Gustavo Dudamel, L.A Philarmonic

Classique. John Williams a illustré avec ses compositions des films qui ont tous eu un énorme succès, de la Guerre des Etoiles aux Aventuriers de l'Arche perdue. Bernard Herrman en a fait de même avec Hitchcock, Ennio Moriconne avec les oeuvres de Sergio Leone. Aujourd'hui c'est bien sûr Hans Zimmer à qui l'on pense immédiatement quand on visionne un film. Difficile même de dissocier les images de la musique, dans certains cas...

 

Quoi de mieux aussi que de s'intéresser au genre "Classique" par le biais des musiques de films. Beethoven et Malher n'auraient ils pas été d'excellents compositeurs de b.o si le cinémascope avait existé à leur époque ? 

 

On a choisi dans cet album de Dudamel qui vient de sortir, l'extrait Adventures on Earth (plage 8). On aura eu cent fois l'occasion de l'entendre en regardant le film E.T certes, mais surtout en faisant la queue à Disneyland afin d'assister à l'animation eponyme.

 

L'écoute avec la LSX est très vivante et dynamique. Les cuivres sont précis, les cordes jamais agressives. Les coups de timbales sont puissants, l'écoute aérée. C'est étonnant pour une si petite enceinte.

 

Les enceintes actives amènent ce soutien dans le bas du spectre, cette énergie dont on dispose rarement avec une enceinte passive. N'oublions pas, aucun composant (passif) ne vient s'interférer entre le haut-parleur et l'ampli qui lui est dédié.

 

L'écoute des Dali apporte à nouveau plus de matière et c'est bien normal compte tenu du volume de l'enceinte et de son prix, trois fois plus élevé que la LSX. La musique est aussi plus ronde, plus fluide et de fait plus facile à écouter avec la Callisto.

 

Bravo !           

 

    

 

 

 

 

Radioscopie de Michel Legrand 

Document sonore. Michel Legrand s'est éteint au début de l'année 2019. Il était français et issu d'une famille de musiciens. Il a signé, lui aussi, nombre de bo de films. Il laisse notamment derrière lui les musiques d'un Eté 42, l'affaire Thomas Crown, Peau d'âne, le Messager, Yentl, Un homme une femme, les Uns et les Autres, au total plus de deux cent films....

 

Il a enregistré aussi quelques albums en tant que musicien. Il était enfin un chanteur accompli. Il a obtenu trois Oscars à Hollywood et à reçu tellement de prix pour son oeuvre qui est connue et reconnue dans le monde entier.   

 

On l'entend ici, interrogé par Jacques Chancel au cours de cette émission si célèbre que fut Radioscopie.

 

Ecouter des voix parlées et non chantées, c'est aussi l'occasion d'écouter différemment des enceintes. Cela peut être aussi un excellent test pour départager deux enceintes entre lesquelles on hésite. A bon entendeur, salut !

 

Les voix de Chancel et Legrand étaient bien différentes. La voix de Legrand est douce, fluide et légère, elle chante. La voix de Chancel était plus rauque, plus dure aussi. Avec la LSX l'écoute est précise et ne fait pas de cadeau. C'est une écoute finalement assez neutre, sans coloration, certains diront qu'il s'agit d'une écoute monitoring.

 

La Dali pour le coup offre une restitution plus chaleureuse, plus agréable aussi, plus typée diront certains.

 

Actives ou non, on peut reconnaître instantanément avec ce test, la marque de fabrique de Kef et de Dali. Tout les oppose ou presque. C'est étonnant.

 

Si vous avez un peu de temps, écoutez cette émission en entier, vous pourrez retrouver Legrand chantonner et s'accompagner au piano. Quelle vie ! Quel témoignage formidable ! Ca vaut le détour et ça fourmille d'émotion !

 


 

 

 

 

Michel Jonasz, en concert, Y'a rien qui dure toujours   

Chanson française. Michel Jonasz a animé depuis 1974 la scène musicale française avec Dites moi  et  Je voulais te dire que je t'attends. Beaucoup de succès ont émaillé son parcours : Changez tout , Les vacances au bord de la mer, Lucille, Super Nana, En v'la du slow, Joueur de Blues, Je veux pas que tu t'en ailles, Unis vers l'uni en 1985. Une grande sensibilité, un vrai poête et surtout beaucoup d'humilité.

 

On écoute aujourd'hui un des meilleurs enregistrements de Jonasz, le deuxième étant le Temps Passe issu du non moins célèbre album Mister Swing.

 

L'ouverture est ici est telle qu'il est difficile de ne pas être transporté dans le Palais des Sports de Paris.  On retrouve aux côtés de Jonasz, Jean-Yves d'Angelo au DX7 et Manu Katché à la batterie, ces deux là eux aussi on fait un sacré parcours depuis.

 

D'angelo a accompagné en studio et sur scène les plus grands chanteurs français: Michel Jonasz bien sûr, Eddy Mitchell, Jean-Jacques Goldman, Patrick Bruel, Julien Clerc, Florent Pagny, Liane Foly, Charles Aznavour, Maxime Le Forestier, Johnny Hallyday, Alain Chamfort, Bill Deraime, Les Enfoirés, Sol En Si, excusez du peu...

 

Quant à Katché, après avoir accompagné beaucoup de chanteurs français il a suivi une carrière internationale très riche avec Marcus Miller, Manu Dibango, Al Di Meola, les Bee Gees, Dire Straits, Mango, Julia Fordham, les Gipsy Kings, Jan Garbarek, Joe Satriani, Kami Lyle, Loreena McKennitt, Paul Young, Peter Gabriel, Stephan Eicher, Sting, Simple Minds, Tears for Fears, Tori Amos, Tracy Chapman, Youssou N'Dour, Pino Daniele, Joni Mitchell, Richard Wright, waouh !!! 

 

Revenons au Palais des Sports, les applaudissements sont naturels, pas de brillance ou de crépitements, le synthé deploit ses aîles de gauche à droite. Et c'est à Jonasz de chanter  

 

Un jour,
J'ferai pleurer les nuages qui passent
La tour qui monte à Montparnasse
Les HLM
Un jour,
Les cœurs de pierre, les cœurs de glace
Auront des larmes et des grimaces
Devant ma peine
Un jour,
Parce qu'y a rien qui dure toujours
Y a rien qui soit toujours pareil
Même le soleil
Le soleil,
Se refroidit de jour en jour
Juste un peu moins vite que l'amour
Que les vieux, les vieilles
Et déjà,
Tu m'aimes la nuit et plus le jour
Chuis pas aveugle, chuis pas sourd
Tu vas partir comme une abeille
Parce qu'y a rien qui dure toujours
Y a rien qui soit toujours pareil....

 

La voix est parfaitement posée et centrée. L'image sonore est d'une stabilité confondante. Et l'on se laisse bercer jusqu'à 5'48". Les choses sérieuses débutent en principe. Ici pas d'effet de pompage, tout est bien maitrisé malgré l'accumulation des instruments. Il est vrai que les LSX coupent assez haut, le haut grave reste donc propre.

 

 


 

   

  

Synthèse

 

 

Tout au long de ce banc d'essai, la musique a été servie de façon royale par ces deux enceintes. Les résultats se sont montrés en tous cas infiniment supérieurs à ce que l'on connaissait jusqu'à présent avec des enceintes sans fil. Nous avons écouté depuis beaucoup d'autres morceaux, avec ou sans nos clients et les résultats se confirment. 

  

Si vous êtes à fond les manettes sur de la démat, il sera bien difficile dorénavant de concurrencer la Kef LSX pour environ 1200 €. Rien à redire, si ce n'est un grave qui gagnerait à être épaulé dans certains cas. On aura peut être la chance d'entendre d'ici quelques mois un caisson actif, sans fil lui aussi, qui pourrait être la clé de voute de ce bel édifice. Choisissez votre finition colorée, La LSX  fera le reste. Bravo à Kef.

 

Bravo aussi à Dali pour les Callisto 2C . Quelle facilité d'écoute, quelle souplesse, quelle profondeur de son ! La Callisto vous immerge, non pas dans l'eau, j'entends déjà certains faire des jeu de mots vaseux, mais dans une expérience sonore bien agréable.

 

L'optimisation des câbles secteurs a été patente sur nos deux enceintes connectées, elle permet d'améliorer de façon certaine l'équilibre sonore et nous a permis d'obtenir un résultat plus analogique et plus raffiné à la fois. Un retour aux câbles d'origine s'avère très compliqué, voir impossible.

 

Le Sound hub nous a paru techniquement la meilleure solution afin de connecter vos sources filaires, tout en restant dans la logique du "sans fil".

 

L'application Bluos est également plus aboutie et plus intuitive que le Kef Stream. Un regret cependant, la carte BluOs coûte 500 €, ce qui portera  l'addition totale à 2790 + 650 + 500  € soit 3940 € . Eu égard aux performances de l'ensemble, cela ne nous semble pas prohibitif, cependant tout le monde ne pourra pas se payer ces enceintes. 

 

Pour terminer, sachez que si l'envie vous prenait de connecter une platine vinyle sur l'un de ces deux modèles, sachez que le signal sonore sera renumérisé, que vous le vouliez ou non. On perd donc une partie des avantages de l'analogique. On rencontre d'ailleurs le même problème chez Devialet et dans d'autres marques.

 

Ces deux enceintes sont en démonstration chez Renaissens, n'hésitez pas à prendre rendez vous au 01 84 19 43 88, si vous possédez un projet sérieux.

 

A très vite.

 

Denis Schwarzberg 

Produits liés

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.

Nos marques

Nous contacter

Téléphone :
01 84 19 43 88
(appel non surtaxé)

Réseaux sociaux :

Notre adresse

Renaissens
120, rue de Paris
92100 Boulogne
France

Consultez le plan d'accès

plan d'accès

Nos horaires

Service clients :
du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h

 

Showroom :
du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 20h

Notre showroom

Découvrez notre showroom

Des conseils personnalisés, commander / retirer vos produits sans payer de frais de port : découvrez notre showroom