Categories

  • nos conseils
  • a votre service depuis 2002

Le test de l'Hiface Two

Le test de l'Hiface Two

Il faut bien l'avouer, tous les tests réalisés à partir de la sortie USB de notre PC ne nous ont jamais emballés jusqu'à présent...Pourtant, les fichiers audio que nous utilisons pour nos tests sont en haute définition et leur écoute au casque révèle des trésors ! Alors que se passe-t-il  avec cette fameuse sortie USB, si pratique pour brancher tous les périphériques informatiques, et peut être pas si bonne que cela à l'écoute...

 

L'objet de l'interface M2tech Hiface Two est simple : dépolluer le signal audio numérique provenant de votre sortie USB et le mettre ensuite à disposition sur une connectique au format S/PDIF. Un Dac externe devra prendre le relais afin de convertir ce "nouveau" signal en analogique. L' HiFace Two accepte les fichiers jusqu'à 24 bits/192kHz ce que ce que ne peut pas faire en natif un pc ou un mac.

 

L'Hiface a eu un énorme succès depuis plus d'un an. L'Hiface Two, qui lui succède depuis quelques semaines, a changé de couleur, la clé est maintenant noire et ses qualités sonores accrues...Au niveau installation, si vous disposez d'un Mac ou bien d'un ordinateur fonctionnant sous Linux et disposant d'une sortie USB 2.0, vous pourrez dorénavant disposer d'emblée des modes de lecture DS, KS, WASAPI et ASIO. Sinon il vous faudra faudra installer le  pilote de l'Hiface 2, conformément à la procédure très explicite du constructeur.

 

Notre portable Asus a été équipé du lecteur Foobar ; il s'agit tout simplement l'un des meilleurs lecteurs du marché parce qu'il est léger. Avons également fait évoluer celui-ci en y adjoignant un logiciel du nom de JPLAY V4.2b. A quoi sert il ? A mettre en veille toutes les routines de votre système d'exploitation (Windows ou Mac Os) et à minimiser encore plus toute pollution du signal audio. En clair, un ordinateur peut traiter beaucoup d'informations simultanées, le problème est que ce type de machine génère énormément de jitter, qui est incompatible avec une restitution hifi !!! La clé Hiface2 et le logiciel JPLAY, que nous ne vendons pas, sont donc complémentaires.   



Les fichiers ont été directement stockés en AIFF sur un disque dur externe. Sachez que toute copie vers un autre support, entraîne irrémédiablement un voile ainsi qu'une perte de dynamique à l'écoute. Le choix du format AIFF n'est pas non plus anodin, il constitue à notre avis le meilleur type de fichier audio à l'heure actuelle. Relire, si nécessaire, notre article "Ecoutez de la musique dématérialisée" .

 

L'écoute a été réalisée sur des enceintes Egglestoneworks Fontaine II drivées par l'amplificateur Luxman L-507u.

La conversion des données est revenue au Dac Luxman DA-200

Rien ne sera donc pardonné, et c'est bien le but, par cet ensemble hifi composé des meilleurs éléments. 

Passons à l'écoute, si vous le voulez bien.

 

 King Creosote & Jon Hopkins, Diamond Mine, plage 1, First Watch - 24 bits / 44.1 kHz

Nous vous engageons une fois de plus à découvrir cet album magnifique dont la première plage rappelera à certains l'album "Jazz at the pawnshop" réalisé en 1977 . L'enregistrement live, capté vraisemblablement dans un pub au fin fond de l'Ecosse, révèle mille détails. Il vous plonge dans une ambiance très naturelle, très chaleureuse. L'image sonore en 3D est large et révèle plusieurs plans sonores. Tout cela respire, est vivant avec les timbres des voix et du piano qui sont bien marqués.


 Perrine Mansuy, Vertigo Songs, plage 5, Tango juice - 24 bits / 96.0 kHz

Le duo piano, percussion fonctionne à merveille. Les instruments possèdent toute la matière et la présence voulue. C'est percutant, nuancé, l'écoute est transparente et encore une fois très vivante. On est dans le studio et l'on participe à la séance d'enregistrement ! Décidément l'interface Hiface Evo2 fait un sacré boulot.

 

 El Cortesano, Diego Pisador, plage 2, Si me llaman ami - 24 bits / 44.1 kHz

Une délicatesse absolue avec cette pièce espagnole de 1552 qui laisse la part belle au chant et à la vihuela, instrument ancien d'origine espagnole, cousin du luth renaissance. L'enregistrement a été effectué à l'église Santa maria de la Piz à Séville. L'image stéréo est aérée, l'accoustique du lieu extrémement bien rendue. Le timbre de l'instrument très réaliste.

 

 Tribute to Russian Deep, plage 9, Deep Sweet Kiss -  24 bits / 44.1 kHz

Un peu de musique moderne qui cogne et qui remue les boomers, ça ne fait pas de mal de temps en temps. Les graves ainsi que les aigus des synthés sont très propres et énergiques ; ça tape très très fort. 

 

  Théodore Dubois, Jean-François Heisser, Orchestre Poitou-Charentes et Marc Coppey, plage9, Allegro - 24 bits / 44.1 kHz

Et pour clôturer cette cession, écoutons l'orchestre symphonique de Poitou-Charentes. La restitution est encore ici très équilibrée et dynamique. L'air circule entre les instruments qui ne sont pas collés les uns aux autres.

 

Synthèse

 

L'écoute de cette interface nous a régalé. Autant l'utilisation de la sortie USB de notre PC nous a toujours laissé perplexe, autant l'usage de la clé Hiface Two s'est révélé très efficace. Le résultat est d'autant plus remarquable que la chaîne hifi utilisée lors de notre test était coûteuse et exigeante. L'apport du logiciel JPLAY permettra d'aller encore plus loin dans cette quête de la fidélité absolue.  

 

Compte tenu du prix très abordable de cette interface, nous vous recommandons largement ce produit.

Produits liés

Nos marques

Nous contacter

Téléphone :
01 84 19 43 88
(appel non surtaxé)

Réseaux sociaux :

Notre adresse

Renaissens
120, rue de Paris
92100 Boulogne
France

Consultez le plan d'accès

plan d'accès

Nos horaires

Service clients :
du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h

 

Showroom :
du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 20h

Notre showroom

Découvrez notre showroom

Des conseils personnalisés, commander / retirer vos produits sans payer de frais de port : découvrez notre showroom